Strong Ladies : L’évolution d’une révolution féminine !

Ce n’est pas le retour d’une planète ou d’un astre au même point qu’essaie de traduire la révolution évoquée ci-haut ; c’est plutôt le changement qui arrive dans la vie, dans les pensées, les mœurs, les opinions des gens sur terre. Car, faisant un Step back dans la genèse de Strong Ladies, le génie de sa pensée alors naissant, laissait déjà entrevoir une évolution sereine que seule la modestie de son équipe dirigeante empêche de qualifier de parfaite.

Avec moult missions qu’elle s’est assigné dès l’entame, certains auraient voulu avoir les dons d’un vaticinateur pour prédire le résultat de ce pourquoi la Strong Ladies génération entretient une émotion violente.

En effet, poser les bases d’un Congo émergeant qui fera de la place aux deux genres, mais surtout à la femme dont l’histoire de la chronologie des dates clés du combat pour l’égalité, n’est du reste, plus étrangère au citoyen lambda, est l’un des objectifs pourtant officieux de cette plateforme qui ne jure qu’au développement de la femme Africaine en général, et Congolaise en particulier.

Pour sa première, nous sommes en 2015, Wantanshi Strong Ladies, à Lubumbashi dans l’ex Katanga, amoureuse des unions adéquates a su marier les côtés “derrière un bureau” et celui “j’aime prendre soin de moi” que possède naturellement la femme. Oui! C’est de tout évidence le thème “la femme entrepreneure et le relooking” qui a été développé, histoire d’apporter un plus à l’être idéale dans sa gérance de l’union de l’utile à l’agréable.

Sa deuxième édition elle, était l’occasion rêvée pour Kinshasa Strong Ladies de donner un sens à ses indénombrables missions dont celle de mettre en lumière le talent et le travail accomplis par les femmes qui se distinguent dans leurs entreprises. Tenez! En une seule journée, une kyrielle de femmes de diverses catégories a été primée et les activités de ces dernières, mises en valeur. Se fixer des limites n’est pas inscrit dans les cordes de cette organisation il faut se le dire. Parce que le paradox remarquable c’est son ambition de devenir le plus grand réseau d’affaires dédié aux femmes alors

que ses quelques années passées sous les projecteurs de Madame les affaires ne lui concède que quelques mètres de hauteur.

Étant consciente des caprices de la road de la réussite, cette grande organisation traîne avec elle une roadmap lui permettant de faire ses prévisions.

Kinshasa Strong Ladies travaille aujourd’hui pour devenir plus qu’une vitrine de réussite des femmes africaines afin de demeurer le zèle qui fait pousser les ailes.

Par Mr. Quidam

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *