Contribution des femmes dans le développement

L’homme et la femme sont deux êtres conçus par Dieu pour cohabiter. Cette affirmation tient debout du fait que depuis la nuit des temps, les deux premiers êtres humains à avoir foulé le sol étaient en fait créés pour vivre ensemble et donc se compléter mutuellement ; car l’un ne pouvant pas bien vivre sans l’autre qui provient de ses côtes.

Cette pensée révèle à elle seule  l’impact que peut avoir la femme dans le développement de divers domaines de la vie. Qu’il soit économique, politique, culturel, ou même dans le domaine de santé, la femme peut faire mieux que recevoir des injonctions venues de l’homme. Elle peut codiriger avec l’homme voire créer et engager un personnel qui l’aide à réaliser le fruit de sa pensée.

Plusieurs têtes pensantes ont réfléchi sur le rôle des femmes dans le développement dans toute sa généralité. Les révélations tirées de ces salons de réflexion affirment que les échecs et erreurs du passé font aujourd’hui évoluer les conceptions de la coopération au développement.

La remarque faite un peu plus loin est qu’une des évolutions majeures, tant dans les grands organismes internationaux que dans un bon nombre d’ONG, est la prise en compte du rôle des femmes dans le développement.

Dans le cas d’espèce le message que Strong ladies se bat de passer est identique à celui passé par un nombre incalculable d’organisations qui appuient la femme dans la recherche de la parité dans la gérance du monde dans lequel elle a naturellement une place de choix.

Car aujourd’hui encore en Afrique en général et en République démocratique du Congo en particulier, la femme souffre de la non reconnaissance de sa contribution dans le développement. Si l’on pouvait facilement se dire que permettre à une femme pauvre d’améliorer sa situation, c’est améliorer sans beaucoup trop d’efforts la situation de l’ensemble des familles et de la société, on comprendrait l’impact de la femme dans le développement. Car un seul doigt ne peut en aucun cas laver le visage ; ce qui veut dire que l’homme aurai tout à gagner autant que l’humanité à reconnaitre l’impact de la femme dans le développement durable. Cet aspect des choses aidera il faut le dire celle-ci à apporter chaque jour un plus dans développement du monde. Sa nature lui donnant farouchement un double, voire des multiples rôles tant dans le foyer que dans les instances décisionnelles où sa présence devient du jour au lendemain indispensable, la femme prouve aujourd’hui et aura encore plus à prouver à cette humanité combien sa contribution peut au même niveau que celle de l’homme constituer la base solide sur laquelle peut s’appuyer l’avenir.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *